Premier salon national « Ma grand-mère l’entrepreneur»

0
900
Premier salon nationale « Ma grand-mère l’entrepreneur»

L’association « la caravane des cœurs cléments » a organisé une célébration unique en son genre en faveur d’une catégorie de femmes qu’on oublie souvent lors de la journée mondiale de la femme à savoir la grand-mère. Cet événement est organisé en partenariat avec la commune d’Ouled Saleh et en coordination avec le comité de la parité et de l’approche genre.

Le programme de cette célébration comprenait un salon des créations féminines intitulé « ma grand-mère l’entrepreneur » dans lequel plusieurs grand-mères ont exposé dans des stands divers produits devant les yeux admiratifs des visiteurs. Une panoplie d’activités pédagogiques, de jeux et d’attractions furent également concoctés par les volontaires de l’association en faveur de dizaines de jeunes filles qui ont été accueillies lors de cette manifestation, la première du genre à l’échelle nationale. Parmi ces filles, figuraient deux groupes d’orphelines respectivement de l’association Bayti et Sos Villages d’enfants qui, en raison de leur condition, restent privées du repère affectif que procure une grand-mère dans une famille. L’évènement a également rendu hommage à une vingtaine de femmes âgées qui, en raison de leurs conditions difficiles, restent privées du bonheur de leurs petits-enfants.

Plusieurs personnalités ont été accueillies lors de cet évènement, parmi lesquelles Noureddine Rafik, Président de la commune d’Ouled Saleh, Boutaina Kouara et Al Mokhtar Mahri, représentants des autorités locales. Les membres du comité de la parité et de l’approche genre étaient également présents lors de cette manifestation.

« L’association la caravane des cœurs cléments qui compte plusieurs volontaires femmes, a toujours mis la femme parmi ses priorités, notamment certaines catégories de femmes comme les orphelines, les pensionnaires des centres de protection de l’enfance, les pensionnaires des maisons de retraite et les grand-mères », a indiqué Yassine Abbadi, Président de l’association. « C’est pourquoi, chaque année, notre célébration de la journée mondiale de la femme reste relativement originale et se distingue des activités organisées à l’occasion de cet évènement international » a-t-il ajouté.

De son côté, Abdalkader Hajji, coordinateur de l’INDH de la région d’Ouled Saleh a considéré cette célébration comme étant « unique en son genre » du fait que la grand-mère a été la première entrepreneur marocaine. « De ce fait, il est indispensable que cette catégorie d’entrepreneurs soit prise en considération dans le cadre du nouveau modèle de développement », a –t-il préconisé. L’immense joie des grand-mères entrepreneurs a été ressentie par l’ensemble des convives et visiteurs. « L’initiative de cette association nous a fait sentir qu’en tant que grand-mère, nous avons encore de la valeur », a déclaré une exposante. « C’est avec mes produits exposés ici que j’ai pu nourrir mes enfants et les élever jusqu’à ce qu’ils soient devenus des pères et des mères de familles », s’est félicitée une autre. « J’ai 15 petits-enfants et je suis fière qu’ils voient ce que leur grand-mère sait faire et surtout qu’ils apprennent de moi ce métier afin de préserver notre patrimoine », a ajouté une troisième.

Ilham Rhattas, membre de l’association et représentante du comité de la parité et de l’approche genre a considéré ces grands-mères entrepreneurs comme « un modèle pour toutes les femmes ». « En leur rendant hommage, on ne fait que suivre le chemin de notre Prophète Sidna Mohammed, que la paix et la bénédiction soient sur lui, qui a été commerçant dans sa vie et qui encourageait l’entrepreneuriat féminin à travers son soutien à la première entrepreneur en Islam à savoir son épouse Khadija, que la bénédiction soit sur elle », a-t-elle conclu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here