Sourcing local : après la Grande Distribution, l’AMGS et le Cluster Médical opte pour le « Made in Morocco »

1464

Capitaliser les acquis industriels du Maroc et sur la résilience, afin de développer les initiatives et talents dans le domaine de l’industrie médicale « Made in Morocco », tel est l’objectif du Cluster Médical, de l’AMGS et des ministères de l’Industrie du Commerce, ainsi que celui de la Santé et de la Protection Sociale, qui ont signé ce mardi une convention.

Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, le ministre de la Santé et de la Protection Sociale, Khalid Ait Taleb, le président de l’Association Marocaine des Groupes de Santé (AMGS), Mohamed Elmandjra, et le président du Cluster Médical (CM), Said Benhajjou ont signé ce 28 décembre, un protocole d’accord relatif au développement de l’industrialisation et du sourcing local des dispositifs médicaux et des produits de santé.

Paraphé suite à un premier accord en septembre 2021, entre le ministère de l’Industrie et du Commerce, le cluster médical et l’Université Mohammed VI des Sciences de la Santé (UM6SS) ayant permis la production locale de dispositifs médicaux, notamment des guéridons, des potences à sérum, des fauteuils ambulatoires et des écouvillons pour test PCR, acquis par l’Hôpital Universitaire International Cheikh Khalifa à Casablanca, cette seconde convention vise à capitaliser les acquis du « Made in Morocco ».

Avec ce partenariat, « la résilience, l’innovation et l’agilité dont les opérateurs ont fait preuve durant la crise sanitaire en démontrant leur capacité à fabriquer des produits et équipements avec des standards internationaux en un temps record et à des prix défiant toute concurrence » a déclaré le ministre Ryad Mezzour, avant de préciser que « la souveraineté industrielle et sanitaire du Royaume à travers la promotion du « Made in Morocco », notamment dans les secteurs devenus stratégiques pendant la crise sanitaire, relève des priorités que s’assigne le gouvernement ».

Sur le même sujet ==>  Industrie Médicale : le « Made in Morocco » à nouveau sollicité

Pour le ministre de la Santé et de la Protection Sociale « Cette stratégie nationale d’encouragement de l’innovation nationale dans le domaine de technologie des produits de santé permettra de répondre au besoin national de plus en plus croissant en ces produits, de garantir la disponibilité et l’accessibilité aux soins pour toute la population, de promouvoir l’économie nationale, de créer l’emploi et de protéger le secteur de tous les circuits illicites de circulation des produits de santé au sein du territoire ».

Le secteur des dispositifs médicaux offre un potentiel important de substitution, en raison de sa dépendance des importations à hauteur de 90% du CA du secteur. Grâce à ce cluster médical, la fabrication locale des dispositifs médicaux devient une force industrielle du Royaume.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here