Africa50 crée un fonds d’accélération des investissements à hauteur de 500M US

0
590

Africa50 a annoncé récemment la création d’un nouveau fonds destiné à catalyser des flux d’investissement supplémentaires pour les infrastructures africaines.

Cette nouvelle entité, qui s’appellera l’Africa50 Infrastructure Acceleration Fund aura pour mission de lever 500 millions de dollars, soit plus de 4,5 MMDH en plusieurs étapes pour réaliser des investissements à travers le continent et sera dirigée par Vincent Le Guennou, a annoncé l’entreprise.

Fruit d’un engagement fort d’Africa50 à réduire le déficit de financement des infrastructures africaines, le Fonds a pour mission d’offrir des placements avec un rendement-risque attrayant pour les investisseurs, tout en jouant un rôle essentiel dans le financement de projets de moyenne et grande envergure en Afrique.

À l’occasion de cette annonce, Alain Ebobissé, directeur général d’Africa50 a déclaré « le lancement de ce nouveau Fonds est un pilier essentiel de la stratégie d’Africa50. Il nous permettra de recourir à un nouveau pool d’investisseurs et de mobiliser l’épargne à long terme pour accélérer les investissements dans les infrastructures africaines. Attirer davantage de capitaux du secteur privé est essentiel pour soulager les budgets publics déjà limités et contribuer à la reprise économique postpandémie du continent. Je suis ravi d’accueillir Vincent en tant que Directeur Général de ce nouveau fonds soutenu par Africa50. Il apporte une stature internationale et une expérience considérable dans la structuration de transactions de capital-investissement en Afrique. Son leadership stratégique axé sur les résultats et son impressionnant parcours seront de solides atouts pour le succès du Fonds ».

Ce nouveau Fonds identifiera lui-même ses opportunités d’investissement et prendra ses décisions d’investissement de manière indépendante, tout en considérant d’éventuelles opportunités de co-investissement avec Africa50 et investira principalement dans les secteurs de l’électricité, des transports, des TIC, du midstream gazier, de la santé et de l’éducation, qui sont des piliers essentiels pour soutenir une croissance durable, résiliente et inclusive des économies africaines.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here