Investissement : Oxford Business Group conseille la destination Dakhla-Oued Ed-Dahab

1608

Le cabinet d’intelligence économique et de conseil, Oxford Business Group (OBG), a publié mardi 21 décembre 2021 un nouveau rapport sur la région de Dakhla-Oued Ed-Dahab, mettant en avant les opportunités d’investissement offertes par celle-ci.

La région de Dakhla-Oued Ed-Dahab a séduit l’Oxford Business Group (OBG), en témoigne la note que nous avons reçue, ce mardi 21 décembre 2021. En effet, le cabinet d’intelligence économique et de conseil a mis à la disposition du public un rapport, faisant les éloges de la région comme terre d’investissement.

Baptisé « The Report : Morocco – Dakhla 2021 », le rapport parle des opportunités d’investissement, des nouveaux projets en cours liés au développement des secteurs des énergies renouvelables, des infrastructures, de la pêche, de l’aquaculture, du tourisme ainsi que de l’agriculture.

Ce choix de mettre la zone de Dakhla sous le feu des projecteurs est justifié par l’OBG en ces termes : « la région a enregistré ces dernières années une croissance solide, un PIB par habitant deux fois supérieur à la moyenne nationale, et, grâce aux efforts déployés afin de diversifier l’économie et apporter une plus grande valeur ajoutée, aux grands chantiers d’infrastructures, notamment portuaires, et aux initiatives visant à améliorer l’environnement des affaires, les investisseurs internationaux sont de plus en plus nombreux à reconnaître le potentiel  de croissance de cette dernière ».

De plus, son emplacement géographique lui permet de se positionner comme pôle commercial et logistique pour l’Afrique du Nord et de l’Ouest. Il représente, également, un point d’entrée pour les investissements régionaux et continentaux.

En dehors de ces avantages, on note aussi la création de nouvelles plateformes industrielles, l’expansion de la zone franche d’Afrique de l’Ouest, l’avancée des travaux du nouveau port Dakhla Atlantique avec une date de livraison fixée à 2028 y compris de nombreux projets relatifs aux énergies renouvelables (solaires et éoliens). Concernant le secteur du tourisme, l’OBG affirme que « le tourisme durable occupe une place de choix dans le modèle de développement de la région ». Il est à rappeler que celui de la pêche est le plus gros employeur de Dakhla et contribue fortement au PIB de la zone.

Le rapport, en anglais, est disponible sur le site du cabinet « www.oxfordbusinessgroup.com » et a été réalisé avec la collaboration du Centre Régional d’Investissement (CRI) de Dakhla-Oued Ed-Dahab et de quelques acteurs clés des différents secteurs énumérés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here