GPC Papier et carton : inauguration de deux nouvelles installations pour un investissement de plus d’1 milliard de dirhams

0
730

C’est en présence de Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie Numérique, Aziz Rebbah, ministre de l’Energie, des Mines et du Développement Durable, du Gouverneur et du Wali ainsi que de Mama Tajmouati, présidente-directrice générale de Ynna Holding que GPC a inauguré, mardi 21 novembre à Kenitra, deux nouvelles installations pour un investissement de plus d’1 milliard de dirhams.

Le leader des emballages en carton ondulé a investit plus 800 millions de dirhams à Kenitra dans une nouvelle caisserie a été inaugurée pour 500 millions de dirhams à Atlantic Free Zone et 300 millions de dirhams dans une nouvelle usine de recyclage

A cet effet, le ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie Numérique, a déclaré : « GPC réalise un investissement majeur qui bénéficiera assurément du dynamisme des filières industrielles. Il s’inscrit pleinement dans la démarche du Plan d’accélération industrielle et se déploie dans un secteur offrant de bonnes perspectives de développement induites, notamment par les besoins spécifiques et croissants en packaging des entreprises, les nouveaux modes de consommation des marocains et l’ascension de la grande distribution faisant appel à des emballages intelligent ».

A travers cette opération, GPC marque une nouvelle étape de sa croissance à travers une nouvelle usine de recyclage de papier et de carton, située sur la route de Tanger, pour un montant de 300 millions de dirhams, et une caisserie, à Atlantic Free Zone, pour un montant de 500 millions de dirhams. D’une capacité de production annuelle de 60 000 tonnes, les deux installations couvrent une superficie globale de 80 000 mètres carrés et emploient 500 personnes. Elles contribueront à renforcer la place de GPC dans le secteur du papier et du carton ondulé et à soutenir le Plan d’Accélération Industrielle (PAI) dans lequel la production automobile, à Kenitra et Tanger, tient une place majeure.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE