L’OCP et l’IFC signent un accord de 100M pour le renforcement des filières agricoles

1090

L’OCP et l’IFC viennent de s’engager ensemble en vue de renforcer les filières agricoles du riz et du millet dans plusieurs régions d’Afrique.

Le groupe OCP et l’International Finance Corporation (IFC) ont signé ce lundi, un accord de financement de 100 millions de dollars, en vue de contribuer au développement économique et favoriser l’émergence de systèmes alimentaires durables dans la région, a-t-on appris d’un communiqué conjoint des deux parties.

Premier producteur mondial de phosphate et leader sur le marché des engrais phosphatés, l’OCP vient d’acquérir un partenaire de taille en l’IFC, dans son combat pour le renforcement de la chaîne de valeur agricole africaine.

Ce fond d’une valeur de 100 millions de dollars permettra à l’OCP Africa, filiale du Groupe OCP, de renforcer sa chaîne logistique et améliorer la disponibilité d’engrais adaptés aux sols et aux cultures locales en Côte d’Ivoire, en Ethiopie, au Ghana, au Kenya, au Nigeria, au Sénégal et en Tanzanie », précise la note, ajoutant que les fonds serviront également au développement de nouveaux programmes d’accompagnement destinés aux agriculteurs locaux.

Selon le président-directeur général du Groupe OCP, Mostafa Terrab « l’accord signé aujourd’hui témoigne des valeurs communes et du niveau élevé de confiance que partagent nos institutions. Nous sommes pleinement engagés pour générer une croissance durable et inclusive, tout en maximisant le potentiel des ressources en phosphate ».

Pour le directeur général d’IFC, Makhtar Diop « ce partenariat avec OCP s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’IFC visant à promouvoir l’intégration régionale à travers le soutien au développement d’un champion marocain en Afrique subsaharienne, ce qui créera des emplois et encouragera le transfert de technologies ».

Ce financement n’est pas le seul partenariat que les deux structures ont ensemble. Les partenaires ont également lancé des projets communs dans les domaines de l’amélioration de la gouvernance d’entreprise et la promotion de la diversité des genres.

 

 

Hervée Mona

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here