Makhtar Diop félicite le secteur privé Marocain

0
532

Le directeur de l’IFC, Makhtar Diop, a effectué une visite de 3 jours dans le royaume, sa première visite au Maroc en tant que directeur général de l’IFC.

Makhtar Diop, directeur général et vice-président exécutif de la Société financière internationale (IFC), a félicité et fait les éloges du secteur privé et de la politique environnementale du pays, dans une vidéo récapitulant sa récente visite de trois jours au Maroc

Les discussions de Diop avec le gouvernement marocain ont porté sur le nouveau modèle de développement du pays, qui, selon lui, redéfinira le processus d’interaction du Maroc avec la communauté internationale.

L’accent a également été mis sur l’importance des jeunes dans la croissance du Maroc, il a exprimé son souhait de voir le secteur privé soutenir les régions, l’intégration et contribuer aux investissements au sein des autres nations africaines.

En conséquence, l’IFC a signé un accord avec le groupe marocain OCP, l’une des principales sociétés minières et d’engrais, pour financer à hauteur de 100 millions de dollars (894 millions de MAD) l’expansion du réseau logistique du groupe OCP en Afrique.

L’élément vidéo de la IFC mentionne également que le Maroc est « un pays prioritaire » pour l’organisation affiliée à la Banque mondiale et qu’il augmentera ses investissements dans le pays au cours de l’exercice 2021.

Le directeur a également salué la politique environnementale du Maroc, citant sa volonté de devenir un pays « d’énergie verte » et de contribuer de manière significative à la réduction des émissions de CO2, ajoutant également que le royaume vise à atteindre le bien public mondial à cet égard.

La Société financière internationale est une organisation du groupe de la Banque mondiale consacrée au secteur privé. Depuis les 18 derniers mois, elle travaille avec la Banque mondiale et en étroite collaboration avec le gouvernement marocain, pour apporter leur soutien coordonné aux programmes de réformes entamés dans le pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here