Transformation digitale – Le partenariat tripartite, SAP, INETUM, Diana Holding mis en exergue

1827
Screenshot des 3 intervenants durant l'interview

SAP, INETUM et Diana Holding ont mis en attrait 10 années de collaboration dans la transformation digitale, au cours d’une interview tripartite, organisée dans le cadre des SAP Customers Talks.

Diana Holding, SAP et INETUM ont partagé leur fructueuse collaboration, au cours d’une session SAP Customers Talks Afrique Francophone. Tenue ce mercredi 06 avril en ligne, sous la modération d’Industrie du Maroc Magazine, le rôle clé de SAP dans la transformation digitale des entreprises y a été encore soulignée.

Comme invité à cette édition de SAP Customers Talks Afrique Francophone, il y avait Hicham Iraqi Houssaini, Directeur général SAP Afrique Francophone, Stéphane Henry, Managing Director Inetum, et Reda Loudiyi, Directeur de l’Organisation et des Systèmes d’Information de Diana Holding. Les deux premières cités ont apporté des éclairages sur leur contribution à la transformation digitale de Diana Holding. Et quant au dernier, il a évoqué, entre autres, les difficultés structurelles que les solutions de SAP ont résolues. Cela, bien entendu avec l’accompagnement technique de l’Intégrateur INETUM.

10 ans après, un bilan de  prometteur

Pour Réda Loudiyi, le choix de la collaboration avec SAP est venu en réponse à un besoin. En effet, il explique qu’à l’époque, il devait « trouver une solution répondant aux besoins des différentes filières ». Ce qui, pour un groupe de 7 000 salariés, repartis sur une vingtaine de sites et dans 30 sociétés, n’était pas une partie de plaisir. Toutefois, le partenariat avec SAP va s’avérer fructueux et leur permettre de lever les différents obstacles. « La force des solutions SAP nous a permis de répondre à tous les besoins structurants et majeurs », dira-t-il. Aussi ne manquera-t-il pas de de relever l’accompagnement, ô combien indispensable, de l’intégrateur de ces solutions qu’est INETUM. En clair, pour lui, « le bilan de 10 ans de collaboration est prometteur à tous les niveaux ».

Pour Inetum, Diana Holding est un partenaire avant tout

Des éloges qui n’ont pas laissé indifférent le premier responsable d’INETUM, Stephane Henry. À l’en croire, ce succès tient pour beaucoup « au rôle de conseiller que joue INETUM auprès de Diana Holding ». Il poursuit pour dire, « nous percevons la holding, non pas comme un simple client, c’est notre partenaire. Si bien que nous ne manquons pas d’être critique sur les solutions proposées par SAP ». Ce malgré le fait que depuis une trentaine d’années, INETUM œuvre à démocratiser les solutions SAP en Afrique. En somme, c’est ce rôle d’accompagnateur, doublé d’un sens éthique du métier, qui sous-tend ces résultats élogieux. Par ailleurs, Stéphane a clairement indiqué la capacité d’INETUM à accompagner tout type de filière industrielle. « Nos solutions couvrent les besoins de grandes et de petites entreprises », conclura-t-il.

Pour SAP, la digitalisation est « un must » !

Quant au DG de SAP Afrique Francophone, Hicham Iraqui, il a, avant tout, mis en exergue l’expérience de SAP. « Nous sommes une organisation cinquantenaire qui accompagne les entreprises dans leur transformation digitale. En effet, nous contribuons à les rendre intelligentes, à travers nos solutions présentes dans 180 pays dans le monde, dont 19 en Afrique francophone, couvrant 25 secteurs d’activité et adoptées par les PME qui constituent 80% de notre clientèle ». Et de renchérir, « nous avons une parfaite maîtrise des processus métier, couvrant la supply-chain, ainsi que l’ensemble des produits fonctionnels. En outre, nous disposons d’un portfolio de plus de 4 000 solutions adressant les besoins de tout type d’entreprise ».

En clôture SAP s’est félicité du « partenariat tripartite exemplaire », indiquant « c’est notre expérience accumulée de longue date, à travers le monde que nous ramenons sur un plateau d’or aux entreprises, et qui leur permet des bonds de grenouille dans la digitalisation ». Laquelle digitalisation, à son sens, est dorénavant « un must ».

Lire aussi: Formation- Digitalisation des entreprises en Afrique : SAP et la coopération allemande, acteurs majeurs du processus

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here