Groupe Bayer : La sécurité et le bien-être des priorités stratégiques du groupe

0
566

Dans le contexte de crise sanitaire qui frappe le monde, la sécurité et le bien-être constituent l’idée fondatrice du Groupe Bayer. A travers ses trois divisions, le groupe relève le défi de la santé en développant des médicaments de prescription innovants et en contribuant à une alimentation saine et de qualité. 

Présent au Maroc depuis 1960, le groupe s’engage au quotidien pour protéger, accompagner et proposer à chacun des solutions scientifiques innovantes, répondant aux besoins de la société en santé et alimentation. A travers ses trois divisions – Crop science, Pharmaceutique et Consumer Health – Bayer développe des médicaments de prescription innovants, améliore la qualité de vie des patients et contribue à une alimentation saine et de qualité pour tous grâce à une démarche d’agriculture numérique et durable.

Pour concrétiser sa vision «La santé pour tous, la faim pour personne», le groupe s’engage à relever les défis de la science et l’innovation, à la fois pour aider à atteindre les objectifs de développement durable de l’ONU mais aussi, pour maintenir la transparence et l’engagement constructif avec toutes ses parties prenantes. La durabilité est en effet un élément central de la stratégie de l’entreprise.

A travers ces trois divisions, Bayer veut faire du Maroc un hub en matière de production, de pratiques commerciales innovantes et de transfert d’expertise au bénéfice des agriculteurs et des patients. A titre d’exemple, l’usine située à l’aéropole de Nouaceur est le seul site de production Bayer Consumer Health installé dans le continent africain et spécialisé dans la fabrication des formes effervescentes. Cette usine constitue le moteur de Bayer à l’export vers l’Afrique, l’Europe et le Moyen-Orient.

Au niveau international, le groupe Bayer contribue à différentes initiatives de recherches pour traiter le Covid-19, en partenariat avec d’autres sociétés pharmaceutiques et des universités. Dans ce sens, le groupe a donné accès à son catalogue de substances afin de faciliter les travaux de dépistage pour trouver un principe actif potentiel. Dans ce sens, Bayer soutient le projet de la Foundation Bill & Melinda Gates intitulé : Initiative to Speed Development and Access to Therapies for Covid.

Les activités de l’usine

Dans l’usine de Nouacer, on utilise des machines de haute technologie pour la fabrication des comprimés effervescents (Analgesiques et vitamines) et des formes solides (Rennie) (Anti acide). Outre ces médicaments, Bayer y fabrique Aspro, Supradyn (boost et énergie), Berroca, Rennie. On y procède également à l’étiquetage et au vignetage des produits d’importation pharma et CH. Bayer exporte Redoxon vers 7  pays d’Europe, la Turquie, le Moyen Orient, l’Afrique du Nord (Algérie, Tunisie) et 14 pays d’Afrique de l’Ouest. L’entreprise projette d’exporter les vitamines LIC 1 CT et 2 CT (Low Income Consumer) vers METAPI (Middle East Turquie Afrique Pakistan Inde). S’agissant de ses ambitions, le groupe compte étendre l’usine et le magasin (2000 m2 de plus avec une hauteur de 14 mètres) afin d’augmenter la capacité de stockage. La mise à niveau du bâtiment existant et celle des centrales de traitement d’air figurent également parmi les projets du groupe.Bayer ambitionne aussi de transférer le projet de Redoxon de Cimangis vers Casablanca, d’améliorer la qualité du site pour répondre aux standards internationaux, de passer d’une production de 15 millions de boites à 45 millions (fabriquées) dans les 5 prochaines années et d’augmenter à 100% l’effectif de l’usine de 48 à 100 FTE (hors prestataires externes). Côté salariés, Bayer leur octroie de nombreux avantages, notamment une terrasse, une cantine et de la verdure. Soulignons que dans le cadre de sa vision «Health for all, Hunger for none», des vélos seront mis à la disposition des salariés pour faire du sport pendant les pauses.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here